Les Secrets

Titre : Les Secrets

Auteur : Amélie Antoine

Genre : Littérature contemporaine

Editeur : Michel Lafon

Date de publication : mars 2018

Prix : 18,95€

Nombre de pages : 392

 

 

 

Résumé : Et si le mensonge était, parfois, une ultime preuve d’amour ? Vous l’aimez plus que tout au monde.
Vous lui faites aveuglément confiance. Vous ne rêvez que d’une chose : fonder une famille ensemble. Mais rien ne se passe comme prévu. Jusqu’où iriez-vous pour éviter de tout perdre ? 

Une histoire racontée à rebours, car il n’y a qu’en démêlant les fils du passé que l’on peut comprendre le présent.

 

Construit à l’envers, le nouveau roman d’Amélie Antoine étonne par sa forme. L’idée est de commencer l’histoire par la fin : après un temps qu’on imagine avoir été une éternité, l’héroïne obtient ce qu’elle désirait par-dessus tout, tomber enceinte. Le fonctionnement du récit est alors le même que celui d’un certain type de polar : après avoir dévoilé le coupable, on remonte le fil pour tenter de comprendre comment le crime est arrivé.

Moins de suspense toutefois dans Les Secrets qui, malgré le titre, n’est pas énigmatique, sauf peut-être pour les personnages masculins. Les points-de-vues alternent entre Mathilde et Yascha, et pourtant le récit reste centré autour d’elle. Qui est cette femme qui, tout en menant une double vie affective, semble tiraillée par un désir d’enfant qui ne s’accomplit pas ?

Malgré une histoire moins originale et moins sous tension que dans ses romans précédents, ce nouveau livre d’Amélie Antoine procure également un grand plaisir de lecture. Retranchée derrière une plume simple mais efficace, l’auteure dresse un portrait de femme complexe, distant, mais qui n’en demeure pas moins touchant. Son souci de détailler la psychologie des personnages est visible et finement réalisé, d’autant plus avec cette construction particulière du récit.

Le roman pourrait se lire dans un sens comme dans l’autre (l’éditeur ayant même joué le jeu de la pagination du livre !), les personnages seraient toujours aussi crédibles et compréhensibles. Toutefois, ce choix de déroulement de l’histoire à rebours rend l’écart entre les portraits de début et de fin et l’évolution de Mathilde et de Yascha d’autant plus marquantes.

Quant aux personnages secondaires qui gravitent autour des deux principaux, ils participent également à complexifier et renforcer les traits de caractère de chacun. Face à un mari amoureux et lucide, face à une très jeune mère de famille, Mathilde et Yascha se forgent malgré eux une personnalité dense qui – on s’en rend compte dans les dernières pages du livre – s’est fortement assumée et transformée au fil du temps.

Devant l’agencement particulier du récit, des points-de-vues et du temps, l’ironie se fait de plus en plus forte : elle lui cache toute sa vie, s’en construit une autre (qu’elle désire peut-être vraiment ?) tandis que lui a du mal à assumer et assurer un rôle que, de son côté, elle cherche désespérément à endosser : celui d’être parent.

 

Avec Les Secrets, Amélie Antoine signe un nouveau roman qui dénote par sa forme plus que par son histoire ou l’émotion qu’elle propose. Une grande qualité narrative demeure pourtant : une psychologie des personnages fine, précise et donc forcément touchante.

Merci aux éditions Michel Lafon pour la découverte de ce dernier livre d’Amélie Antoine !

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *